Les 150 Milles de L’Atlantic Yacht Club

Les week-ends de régate classique se suivent à Port-Louis. Pour la deuxième année consécutive, la Sellor et le Pôle course classique de Bretagne Sud ont accueilli cet événement avec 7 bateaux au départ. Une régate semi hauturière avec une navigation de nuit.

Les derniers concurrents sont arrivés jeudi dans la soirée aux pontons de Port-Louis. Salangane et Persephone, deux Tina, sont arrivés ensemble etTimia, voilier de 12,5m, coque vernis, plan John Illingworth était un plus loin derrière.

Vendredi midi, le départ est donné au large des Errants. Un temps agréable sur le plan d’eau avec un vent de 15 nœuds et un ciel dégagé. Tous se préparent au départ. Lasse, 18m30, silhouette gracieuse et fine tire des bords près de la ligne. Pour la petite histoire, le bateau était un personnage clé du film Plein Soleil de 1960 avec Alain Delon et Marie Laforêt à la barre.

Top c’est parti ! Salangane et Bilou-Belle prennent un bon départ. Le parcours amène les bateaux près des Glénan, ils redescendent ensuite vers Belle-Ile avant de remonter sur Groix et de franchir la ligne près de la bouée de chenal A2, à la sortie de la passe ouest. C’est une course tactique bien sûr avec des conditions changeantes tout le long du parcours mais également d’endurance. Gwennel et Kraken deux bateaux du Pôle, des habitués du circuit classique, sont aussi dans la course.

C’est le lendemain dans la matinée que le vainqueur coupe la ligne d’arrivée. Et c’est Timia qui tire son épingle du jeu avec une belle remontée dans la nuit vers Groix. Les autres concurrents arrivent et déjà les équipages partagent anecdotes et impressions. Une bonne sieste réparatrice et ils se retrouvent pour le repas à Port-Louis.

Avec les Voiles de la Citadelle et les 150 Milles de l’AYC, cette rentrée nautique s’est faite de très bonne manière. Prochain rendez-vous : les Midships à Bénodet du 16 au 18 juin prochain.