Une biodiversité riche au port du Kernével

Pour la première fois, le port de plaisance du Kernével a recensé les espèces présentes sur les pieux qui servent à maintenir les pontons. La méthode mise au point par des chercheurs de l'UBS de Vannes et de Rennes permet de noter la qualité des eaux portuaires sur la base de la biodiversité observée.
La biodiversité sous les pontons
La biodiversité sous les pontons
La biodiversité sous les pontons
Biodiversité port du Kernével

La méthode

3 sites sont identifiés en début, milieu et fond de port. Sur chacun des sites, 3 pieux sont divisés en 4 faces afin de mieux observer la biodiversité et de faire un relevé par face. Pour l'occasion, des plongeurs de Sellor Nautisme se sont prêtés à l'exercice et ont identifié et recensé les différentes espèces.

Les résultats

Après inspection des différents sites, le port du Kernével a un IBP (Indice de Biodiversité Portuaire) de 13,30/20. Les résultats sont conformes à ce qui pouvait être attendu sur chacun des pieux. Le premier site, en entrée de port, présente une biodiversité subtidale (zone en permanence immergée) très proche de la naturalité, possédant des structures très biogènes. Le second site présente une colonisation de la biodiversité très satisfaisante puisque la vie subaquatique a rapidement recolonisé les structures malgré un travail de peinture réalisé l'hiver dernier pour l'entretien du port. Le troisième site présentait une zone subtidale très restreinte.

En conclusion, les pieux du port sont riches d'une faune et d'une flore diverse. Les conditions de vie sont plus que correct et l'état des animaux est remarquable.

Les ports de plaisance du pays de Lorient ont entamé cette démarche avec le souhait de poursuivre sur l'ensemble des ports gérés par la Sellor.