L'automate du port à sec est arrivé !

Après une phase de test sur le terrain de la société ACG en Normandie, le robot destiné à manutentionner les bateaux du port à sec de Lorient est arrivé à la Base de sous-marins.
Automate de Lorient Port à sec
Automate de Lorient Port à sec
Automate de Lorient Port à sec
Automate de Lorient Port à sec
Automate de Lorient Port à sec
Automate de Lorient Port à sec

Conçu par la société ACG en Normandie, le premier automate du port à sec, livré lundi dernier, prend ses quartiers à la Base de sous-marins. Pièce maîtresse du projet, cet engin de 14 mètres de hauteur et de 35 tonnes assurera la manutention des bateaux dans les alvéoles 7 et 8 du bloc K2.

 

Les premiers tests ont été réalisés sur le terrain de l'entreprise ACG avec une première manipulation au ralenti que vous pouvez découvrir en vidéo.

 

Ces premiers essais sont concluants et après une phase de montage, l'automate devrait être opérationnel pour l'ouverture du port à sec prévue fin juin.